Une contribution additionnelle du PASA pour l’amélioration des services de santé.

Ce vendredi 16 février 2018, le Projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA), financé par l’Union Européenne et l’Agence Française de développement, a remis au Ministère de la Santé un lot de matériel informatique et bureautique d’une valeur total de plus d’un milliard de francs guinéen (114 182euros).
Le PASA poursuit ainsi sa série d’activités de remise d’infrastructures et d’équipements au Ministère de la santé. Après du matériel roulant, un lot important de médicaments essentiels, une dizaine de centres de santés réhabilités, ce sont, 64 ordinateurs, 32 imprimantes et 12 photocopieuses qui viennent d’être remis au bénéfice de la pharmacie centrale de Guinée (PCG) et des 6 Directions préfectorales de la Santé de la région de N’zérekoré.
Cet appui en matériel informatique contribuera à l’amélioration des conditions de travail dans les structures de Santé, au renforcement du système national d’information sanitaire ainsi qu’à la gestion de l’approvisionnement des médicaments.
La cérémonie a été présidée par Monsieur le Conseiller Principal du Ministère de la Santé Dr Mohamed Lamine YANSANE en présence des cadres du Ministère de l’économie et des Finances et de Monsieur Gerald HATLER, le Chef de Coopération de l’Union Européenne en Guinée. Ce dernier a officiellement remis les équipements au Conseiller Principal du Ministère de la Santé qui, à son tour les remis à Dr Moussa KONATE, Directeur Générale de la PCG représentant les bénéficiaires directes.

Réunion de restitution des résultats de l’étude de base du RéCCLAS par Terre des Hommes.

Réunion de restitution des résultats de l’étude de base du RéCCLAS par Terre des Hommes.

Devant plusieurs acteurs de santé évoluant dans la région Administrative de N’zérékoré, l’ONG Terre des Hommes bénéficiant le financement de l’Union Européenne à travers le Projet d’Appui à la Santé en République de Guinée PASA a organisé ce mardi 13 février à la DRS une réunion de restitution des résultats de l’étude de base du RéCCLAS.