COMMUNIQUE DE PRESSE

Conakry, le 02 juillet 2019

L’Union européenne et l’Agence française de Développement poursuivent leurs efforts pour appuyer le Ministère de la Santé à  la relance et au renforcement du système de santé en Guinée.

Dans le cadre du projet d’appui à la santé en République de Guinée (PASA), la troisième session du Comité de Pilotage (COPIL) aura lieu ce jeudi, 04  juillet 2019 à l’Hôtel Riviera Royale à Kaloum à partir de 9h00.

Cette session sera présidée par le représentant du Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine (l’Ordonnateur National du FED), accompagné du représentant du Ministère de la Santé, bénéficiaire du projet, des représentants des bailleurs, de la Délégation de l’Union européenne et de l’Agence française de Développement, de l’Unité de gestion du Projet, de l’Assistance Technique (Conseil Santé) du PASA, de partenaires de mise en œuvre (UNICEF,  Terre des hommes) ainsi que tous les autres membres du comité de pilotage.

Le PASA dont le lancement a eu lieu en début de 2015 est actuellement dans sa phase de clôture dans la majorité des activités. Depuis son démarrage, deux réunions du Comité de Pilotage ont été organisées le 13 mai 2016 et le 28 mars 2018 à Conakry.

A l’instar des deux précédentes sessions, ce Comité de Pilotage, visera une analyse des résultats atteints du projet PASA afin de dégager les acquis et transférer les responsabilités de cette capitalisation au Ministère de la Santé pour garantir la soutenabilité et la pérennisation de ce projet.

 

Plus spécifiquement, la présente session informera les participants sur :

  1. les résultats obtenus dans l’exécution de l’appui institutionnel et opérationnel des devis programmes au Ministère de la Santé ;
  2. les résultats atteints et leçons apprises des actions implémentées par l’UNICEF ;
  3. l’état d’avancement des travaux de construction et réhabilitation des structures sanitaires et l’état de livraison des équipements à ces  structures sanitaires
  4. des avancements la mise en œuvre du ReCCLAS avec le consortium de Terre des hommes, PRIDE et AGIL dont la finalisation est prévue à la fin du 2020.

 

Egalement, l’occasion sera mise à profit pour faire recevoir les orientations et les recommandations du Comité de Pilotage pour la mise en œuvre continue des activités en cours (travaux, fourniture, ReCLASS) et pour leur clôture prévue à la fin de 2020.

 

Site web : www.guineepasa.org  /  Page Facebook : guineepasa

 

Pour plus d’informations veuillez contacter :

M Alimou SOW, Chargé de communication, Délégation de l’Union européenne: 628 48 15 00, Mamadou-Alimou.SOW@eeas.europa.eu

  1. MARIO Maritano, Assistance technique du PASA (Conseil Santé): 629 31 79 31 mariomaritano@hotmail.com

ONG 4RGUI+, Chargée de la communication-visibilité du PASA : 621 77 40 00,  4rguiplus@gmail.com

Lundi 14 mai 2018 Projet d’Appui à la Santé (PASA) MISSION UGP-CGFED-DUE DE SUIVI DES INTERVENTIONS DANS LA REGION DE N’ZEREKORE. Au cours de cette mission, plusieurs chantiers en réhabilitation et construction ont été visités par l’équipe de suivi des interventions dans plusieurs localités. (Images illustratives) ci-dessous.

Site du logement de la Direction Préfectorale de Santé de N’zérékoré (DPS) dans la localité de Mohomou.
Résidence de la Direction Régionale de la Santé (DRS) dans la localité de Mohomou
Bureau de la Direction Régionale de la Santé de N’zérékoré(DRS) (DPS) dans la localité de Mohomou.
Centre Régional de Maintenance (CRM) dans la localité de Nakoyakpala.
Site de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) dans la localité de Boma
Site du laboratoire de la Direction Régionale de la Santé

Deuxième Session 2017 du Comité Technique Régional de la Santé de N’zérékoré

Deuxième Session 2017 du Comité Technique Régional de la Santé de N’zérékoré

C’est au titre de l’année 2017 que s’est ouvert ce lundi à N’Zérékoré la deuxième session du Comité Technique Régional de la Santé avec le financement du PASA et d’autres institutions partenaires.

Participaient à cet évènement, les autorités du gouvernorat de N’zérékoré, les directeurs préfectoraux de santé, les directeurs des hôpitaux, et d’autres partenaires du secteur de la santé dont notamment l’USAID, l’OIM ainsi que  la Croix Rouge.

Le Comité Technique Régional de la Santé (CTRS) est une instance de coordination des interventions menées sur le terrain par les différents intervenants. C’est une occasion pour les prestataires de santé de N’zérékoré d’analyser les résultats atteints durant le semestre passé, d’identifier également les points de faiblesses pour prendre des décisions et de résolutions pour améliorer le futur.

Assistant Technique PASA à N’zérékoré

Cette session de quatre jours  a débuté le lundi 23 avril et s’est cloturée le 26 avril 2018.

 

Communication-Visibilité 4RGUI+

Lancement officiel de l’action ReCCLAS

Le lancement du Projet ReCCLAS (Renforcement de la Collaboration entre les Collectivités Locales et les Autorités Sanitaires) a eu lieu à N’Zérékoré ce mercredi 14 mars 2018 à N’Zérékoré.
ReCCLAS, consiste à améliorer la santé de la population via la promotion de la santé communautaire dans 25 collectivités des préfectures de N’Zérékoré, Beyla et Lola. Sur une durée de 3 ans, le Projet renforcera la concertation et la collaboration entre la Direction Préfectorale de la Santé et les Collectivités Locales, et les capacités de ces dernières à soutenir le système de santé au niveau local. Il s’agira également de renforcer les Collectivités Locales à promouvoir la demande de soins par les populations.

Le ReCCLAS est une composante du PASA cofinancé par l’Union Européenne et l’Agence Française de développement. Il sera mis en œuvre conjointement par Terre des hommes et deux partenaires nationaux, PRIDE/Guinée et AGIL.

La Cheffe de Délégation de Terre des hommes en Guinée, Madame Marie-Jeanne Hautbois explique : « le ReCCLAS permettra le développement de la fonctionnalité du système de santé au niveau communautaire afin que les populations puissent bénéficier des services leur étant dus, comme le prévoient les politiques nationales de décentralisation et de santé communautaire. La réussite de l’initiative est toutefois conditionnée par l’engagement de nombreux autres acteurs, à commencer par les représentants des collectivités locales ciblées, tout comme des services de santé situés sur ces localités. L’adhésion et le soutien actif des autorités concernées forment une autre condition à même de favoriser la mobilisation des communautés et de favoriser l’atteinte des résultats attendus ».

Madame Doussouba OULARE (chargée de programme Santé à l’Union européenne) représentant l’Union européenne à la cérémonie, a réaffirmé le soutien de l’UE souligné la nécessité de s’investir au niveau local pour l’atteinte des résultats du Projet : « Je voudrais inviter toutes les parties prenantes de ce projet à s’impliquer activement dans le développement des activités en vue d’améliorer l’état de santé des populations des localités ciblée ».

Le lancement a connu la présence des représentants des 25 collectivités concernées par le Projet qui ont pu échanger avec Tdh et ses Partenaires sur les rôles, responsabilités et attentes des uns et des autres.
La cérémonie a été présidée par Monsieur Smith SANDY (Directeur de cabinet du gouverneur de la région), de Messieurs les préfets de Beyla, Lola, N’Zérékoré et des représentants des institutions évoluant dans la région.

Un nouvel arrivage de médicaments à la PCG pour la Région de Nzérékoré

Dans le cadre du projet PASA avec le soutien financier de l’Union européenne et de l’Agence Française de Développement, la région de N’zérékoré va bénéficier bientôt d’une quantité additionnelle importante de médicaments.
Ce vendredi 19 janvier 2018 dans les magasins de la PCG, une commission technique composée des représentants du ministère de l’Economie et des Finances (CGFED), de la Délégation de l’Union européenne (DUE), de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) et de l’assistance technique,a procédé à la réception d’un nouveau lot de médicaments génériques essentiels. L’opération a consisté à dénombrer les trois types de médicaments reçus (Nystatine, salbutamol et le praziquantel) en attendant l’examens de leur conformité.
Ce nouvel arrivage fait suite à un important lot déjà livré à la région sanitaire de N’zérékoré au mois de Novembre 2017.
Les représentants de la DUE et de la CGFED ont profité de cette opportunité afin de vérifier la conformité d’un lot de matériel informatiqueet bureautique pour lesquels certaines réserves avaient été émises précédemment.