Résultat 2 : Amélioration de fonctionnement et financement de services de soins dans la région de N’Zérékoré en particulier de la santé maternelle et infantile

Cette composante comprend trois sous-résultats :

  • Les capacités de gestion et de supervision des équipes cadres des Directions régionales et préfectorales de la Santé (DRS, DPS) et des directions hospitalières de la région sanitaire de N’Zérékoré sont améliorées ;
  • Le paquet minimum d’activités (PMA) et le paquet complémentaire d’activités (PCA) de Santé de la Reproduction / Planification Familiale / Santé de l’enfant (SR/PF/SE) sont disponibles, du Centre de Santé à l’hôpital préfectoral ;
  • La collaboration entre les Directions Préfectorales Sanitaires et les Collectivités locales (CL) est renforcée.

Cela implique:

  • Renforcer le leadership de la DRS et des DPS afin de contribuer au développement une approche coordonnée de développement de services de santé de qualité.
  • Des infrastructures de soins et d’administration sanitaires mises à niveau
  • Des équipements et matériels médicaux performants et adaptés aux besoins
  • Du personnel de santé formé adéquatement et en nombre suffisant
  • La disponibilité de données sanitaires et épidémiologiques fiables permettant de prendre des décisions basées sur des évidences
  • Des médicaments en qualité et quantité adéquates disponibles

La région sanitaire de N’Zérékoré a été la première région touchée par l’épidémie d’Ebola. Cette situation a eu un impact important sur l’offre et la demande de soins. Des personnels de santé sont décédés, d’autres ont momentanément suspendus leur activité. La fréquentation des centres de santé a chuté de près de 50% avec toutes les conséquences prévisibles en matière de prévention des maladies et de prestations de soins. Les femmes et les enfants sont particulièrement victimes de cette situation.

Le PASA appuie les autorités sanitaires régionales dans un premier temps en renforçant les capacités et moyens de coordination, de supervision, de supervision/formative et de monitoring par la DRS et les DP.

Une attention particulière est accordée à court terme à la déclinaison régionale du PNDS et du PRSS notamment dans le cadre du Comité technique de Coordination Régionale (CTCR).

Un état de la situation des infrastructures , des équipements et des ressources humaines de la région a été établi par structure dans la perspective d’une part, d’élaboration du plan régional de développement/formation des ressources humaines et d’autre part afin de pouvoir disposer des éléments permettant l’élaboration du cahier des charges pour la sélection  et d’un bureau d’études et de surveillance des travaux de rénovation/construction d’infrastructures et la fourniture de matériel médical et autres équipements.

Dans le cadre de l’atteinte du résultat 2.3. « Appui à la Décentralisation », les termes de référence relatifs à un appel à proposition seront élaborés pour le recrutement, via une subvention, d’un Agent Non Etatique.

Progressivement, en coordination avec le niveau central du MS et du projet, une réflexion est menée sur la mise en œuvre d’un PBF pilote.

Le PASA appuie la DRS et les DP dans le pilotage et le monitoring des activités communautaires menées par les partenaires dont notamment l’UNICEF. En effet, pour le sous-résultat 2, il y a plusieurs activités visant à renforcer les capacités des personnels et moyens des services dans les domaines de la santé maternelle et infantile qui sont mises en œuvre par l’UNICEF dans le cadre de la Convention de Contribution entre l’UE et l’UNICEF. Les principales interventions de ce projet sont structurées autour de quatre axes principaux (résultats) qui sont :

  • La santé de la reproduction (CPN, accouchements assistés et Planification Familiale)
  • La Prise en Charge Intégrée des Maladies du Nouveau-né et de l’Enfant (PCIMNE)
  • La lutte contre la Malnutrition au niveau communautaire et dans les structures de soins
  • La Riposte à Ebola et amélioration de l’utilisation des services.